2 jours avec l’Apple Watch

montre apple watch

Les amateurs de produits Apple se sont empressés de se rendre dans les boutiques spécialisées pour acquérir la fameuse montre depuis sa sortie le 26 juin en Suisse.

Le premier contact

On a testé le modèle classique proposant un boîtier d’une hauteur de 42 mm (600 francs suisses). Il est accompagné d’un bracelet en cuir. Quand la montre est en veille, on croirait qu’il ne s’agit pas d’un joujou technologique.

L’Apple Watch possède 2 boutons sur le côté droit. Son écran est tactile. Le dos possède 4 lampes rondes destinées à connaître le rythme cardiaque.

La mise en marche

Pour fonctionner, il faut notamment l’associer à un iPhone 5, 5c, 5s, 6 ou 6Plus, via Bluetooth ou Wifi. L’Apple Watch va alors puiser dans l’iPhone des applications qui lui sont compatibles (Eurosport, Bloomberg…).

La plupart du temps, la montre affiche un écran noir. Celle-ci s’allume immédiatement quand oriente le poignet vers soi. Pour l’affichage de base (qu’on peut paramétrer), on a droit à l’affichage d’heure, l’affichage d’heure avec animation ou l’affichage avec la visualisation de la Terre.

Si on appuie longtemps sur l’écran, on accède à la configuration de l’interface. Une légère pression, par contre, permet d’ouvrir une application. Le bouton du haut (digital crown) sert à zoomer/dézoomer ou à faire défiler un texte. Le bouton du bas permet d’interagir avec un autre Apple Watch.

La communication

L’Apple Watch permet de faire des appels vocaux dans le répertoire. La qualité audio est parfaite. Mais dans un environnement bruyant, mieux vaut utiliser le téléphone. L’appel peut aussi se faire via Siri.

La montre permet également d’envoyer des SMS. Mais, il n’y a pas encore certaines applications comme Facebook ou WhatsApp. Pour les mails, la montre les affiche en ‘texte simplifié’, mais on ne peut y répondre.

Les applis

La montre embarque plusieurs applications comme 20 minutes, New York Times, Eurosport… Mais la navigation dans certaines applications reste bloquée. Mais d’autres applications, comme la météo, proposent un affichage très détaillé.

Les nombreux capteurs de l’Apple Watch permettent de connaître son activité physique : nombre de calories brulées, nombre de kilomètres effectués… Il existe même des applications prévues pour le fitness.

L’autonomie

L’autonomie de la batterie est correcte. En utilisation moyenne ou intensive, elle dispose encore de 22% de charge. À noter que la recharge complète se fait en 2 heures avec un kit à induction.