Google choisit une peluche connectée pour fêter le poisson d’avril

panda

Ces dernières années, la firme de Mountain View fête d’une autre manière la journée du 1er avril. Cette fois-ci, elle a choisi de proposer au Japon une peluche connectée prenant l’apparence d’un panda.

Pour ce ‘poisson d’avril’, Google a choisi de suivre la tendance des objets connectés et propose une peluche un peu particulière. Dénommée ‘Google Panda’, c’est au Japon que l’entreprise américaine a décidé de la présenter.

Dans une vidéo sur ‘YouTube’, Chris Yerga dévoile officiellement la technologie innovante qui équipe ce petit gadget. Selon le vice-président chargé du développement d’Android, ce nounours est brillant, car on peut lui demander ce qu’on veut. Il ajoute qu’étant si mignon, l’utilisateur est toujours incité à lui faire un câlin.

Dans la vidéo, la firme américaine montre le procédé de fonctionnement de ‘Google Panda’ en tant qu’outil de recherche. Il peut en effet répondre l’utilisateur dans une cinquantaine de langues différentes. Il peut également répondre à n’importe quelle question imaginable : quelle est la météo, quelle est la distance entre Paris et Londres, combien de calories renferme une pomme, etc.

Ozan Mindek, responsable de ce projet, a même réalisé une petite démo afin de confirmer l’efficacité de cette peluche. Il a notamment prouvé sa praticité et a annoncé que ce gadget est disponible en taille 5 et taille 6.

‘Google Nose’ de 2013

L’entreprise de Mountain View s’est déjà lancé dans cette tradition du ‘poisson d’avril’ depuis longtemps. Certainement, elle avait déjà proposé une application de recherche olfactive baptisée ‘Google Nose’ (version béta) en 2013. Selon le concepteur, cette dernière se basait sur une bibliothèque comportant plus de 15 millions de types d’odeurs. Elle proposait même une détection et un blocage des odeurs désagréables.