L’attaque de 10 millions de mots de passe : sécurité informatique

Mot de passe

Il aurait fallu qu’un piratage de 10 millions de mots de passe survienne expressément pour conscientiser les Internautes de la nécessité d’augmenter la sécurité de leurs identifiants sur le Net. Certains du moins, car une telle tactique de sensibilisation est loin de séduire notamment les fournisseurs de gestionnaire de mots de passe.

Sécurité informatique : un piratage « formel » pour attirer l’attention des utilisateurs

Diffuser une liste de 10 millions d’identifiants et mots de passe, telle est la nouvelle tactique utilisée par les chercheurs afin d’attirer l’attention des Internautes sur la question de sécurité informatique sur le Web. En effet, le piratage des comptes personnels via un détournement des identifiants et mots de passe des Internautes est devenu un fait banal. Si bien que les spécialistes du domaine doivent recourir à des moyens pas toujours honorables pour éveiller les utilisateurs insensibles à ce fléau sur la toile. Cependant, pour certains, en l’occurrence un fournisseur de gestionnaire de mots de passe, une telle méthode ne fait que mettre en danger certaines informations diffusées pourtant encore valides. En effet, l’archive publiée dans le cadre de cette sensibilisation comptait peut-être des données hors d’usage et périmées, malgré tout, certaines étaient encore valables. Ainsi, la démarche empruntée par Mark Burnett revient selon le prestataire à sensibiliser des malades au traitement en propageant une maladie. De ce fait, le piratage « formel » exécuté présente en plus les mêmes risques que tout autre piratage.

Utilisez différents identifiants et mots de passe pour vos comptes personnels

Le moyen de sensibiliser les utilisateurs à la sécurité informatique employé par Mark Burnett est sans doute compromettant, toutefois, il reste qu’on ne le dira jamais assez : utilisez différents identifiants et mots de passe pour vos différents comptes en ligne. En effet, différentes études démontrent qu’un Internaute emploie pratiquement le même mot de passe sur toute la toile. Au vu de la recrudescence du piratage et au manque de réaction des usagers, une sensibilisation correcte reste essentielle.